Cuisine et recettes, du quotidien ou des occasions, par style ou par envie, en photo et en vidéo.

Topping de sarrasin épicé, une recette anti-gaspi

Une recette anti-gaspi quand on n’a pas envie de finir les restes de sarrasin nature par exemple. Idéale pour donner du relief à une soupe bien épaisse, un velouté onctueux, une assiette de pâtes un peu triste, ou relever une poêlée de tofu.

Le sarrasin est une pseudo céréale très intéressante, appréciée des végétaliens, des sportifs et intolérants au gluten. Pleine de bienfaits, sa cuisson peut paraître un peu délicate, je vous explique ça dans une vidéo ici.

Une fois cuite, les petits grains ont gonflé et conservé leur forme en trigone, c’est original dans l’assiette. Ses saveurs chaudes rappellent les noix. Le sarrasin accompagne les légumes comme les aubergines, la betterave ou encore l’avocat et constitue un éléments de choix pour réaliser des farcis, agrémenter une moussaka, ou encore enrichir les terrines de campagne vegan.

Le sarrasin décortiqué qui s'intègre facilement dans de nombreuses recettes, comme les toppings et les terrines.
Sarrasin décortiqué cuit

Mais on n’a pas toujours envie du petit reste de sarrasin de la veille… Alors au lieu de le jeter (oui parce qu’il va forcément traîner une semaine au frigo avant qu’on ne se décide à en faire quelque chose et là, il sera trop tard), on peut tout simplement le recycler en un topping de sarrasin à parsemer par-ci, par-là : une poêle chaude, tamari ou sauce soja, ail, et persil.

Parfait pour agrémenter une salade verte, des pâtes, une soupe ou un plat de tofu, il n’y a pas vraiment de recette, ni de proportions. C’est selon ses goûts, mais dans les grandes lignes, c’est très simple : un reste de céréale, quelques aromates et une herbe fraîche pour apporter du pep’s ; on oublie le sel remplacé par le tamari. Généralement bien corsé, il est sans gluten contrairement à la sauce soja.

Sur le même principe, on peut réaliser des toppings avec des noix de cajou grossièrement hachées ou des graines qu’on toastera à sec à la poêle avant d’y ajouter un aromate, une épice et une herbe fraîche. N’hésitez à faire un tour dans les archives du blog pour retrouver les vidéos des recettes :

intercalaire recette

Topping de sarrasin épicé, une recette pour cuisiner les petits restes

Topping de sarrasin épicé, une recette anti-gaspi
Aucuns votes
Temps de préparation 2 min
Temps de cuisson 5 min
Type de plat Accompagnement
Cuisine Sans gluten, Végétalien
Portions 2 personnes

Matériel

  • 1 râpe

Ingrédients
 

  • 4 à 5 c. à s. sarrasin cuit (l'équivalent d'un petit bol)
  • 1 c. à s. tamari ou sauce soja
  • 1 c. à c. sirop de riz ou d'érable
  • 1 gousse ail
  • 1/2 c. à c. paprika
  • 1 poignée persil plat
  • huile d'olive

Préparation
 

  • Le recette en vidéo :
  • Verser un peu d’huile d’olive dans une poêle chaude et faire dorer la sarrasin. IMPORTANT : REMUER SOUVENT afin que les grains soient bien tous colorés.
  • Laver, sécher et effeuiller le persil et les hacher dans un bol à l’aide d’une paire de ciseaux.
  • Ajouter le sirop de riz et le tamari au sarrasin et bien mélanger.
  • Râper la gousse d’ail, ajouter le paprika, le persil et bien mélanger à nouveau.
  • Couper ensuite le feu afin que l’ail et le persil ne brûlent pas et conservent toutes leurs saveurs et leur intérêts nutritionnels (vitamines et minéraux... et saveurs).
    Vooilà, votre topping de sarrasin anti-gaspi est prêt !

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Note de la recette




Me contacter

Les champs marqués d’un astérisque (*) sont à compléter obligatoirement.