Cuisine et recettes, du quotidien ou des occasions, par style ou par envie, en photo et en vidéo.

Pain maison : bleu, noix, olives, tomates (sans pétrissage)

Un repas sans lui a toujours un goût d’inachevé. On en grignote le croûton en rentrant de la boulangerie, et un petit morceaux pour attendre le repas ; avec lui on ne manque rien d’une bonne sauce, ni d’un bon fromage ; et, pour les enfants, on y coince une raie de chocolat (parfait pour le goûter). Bien sûr, sans pétrin, « c’est pas pareil », mais, malgré tout, des recettes sans pétrissage existent. En préparant une base de pain au bleu et aux noix, j’ai incorporé également quelques tomates séchées et quelques olives. Combo réussi !

J’utilise cette recette de pain sans pétrissage assez souvent. Dès que je veux faire des pains parfumés, (comme le pain au roquefort), ou des pains à burger.
Il suffit de former des pâtons avec la base (nature ou dans laquelle on a déjà intégré du fromage) et d’y ajouter ce que l’on veut, selon ses envies, au moment du façonnage.

Pain au bleu et noix, olive et tomate séchées

      • 380 g de farine
      • 6 g de levure de boulanger
      • 5 cl de lait
      • 25 cl d’eau
      • 1 cuillère à café de sel
      • 1 cuillère à café de sucre
      • 80 g de Bleu
      • 100 g de noix grossièrement hachées
      • une poignée de mélange de graines (pavots, sésame, etc.)

Dans le cas d’une levure lyophilisée, la préparer au préalable : dans une tasse, levure + 3 cuillères à soupe d’eau ou de lait tièdes (à incorporer à la farine en même temps que les liquides).

Mélanger la farine avec la levure émiettée, puis le sel et le sucre.
Faire un puits et ajouter l’eau et le lait. Pétrir quelques minutes.
Ajouter enfin les noix et le Bleu émietté grossièrement et pétrir pour amalgamer.
Saupoudrer de farine, couvrir et laisser reposer la pâte dans une pièce tempérée à l’abri des courants d’air pendant 2 bonnes heures.

Pain au bleu et noix, olive et tomate séchées

Quand la pâte est bien gonflée, découper les tomates en morceaux ainsi que les olives.
Fariner copieusement le plan de travail, façonner la pâte en baguettes ou petits pains en incorporant tomates et olives. Une fois les pâtons sur la lèche frite recouverte de papier sulfurisé, en « saupoudrer » de mélange de graines, couvrir d’un torchon et laisser lever encore 1 heure.
Préchauffer le four à 240°C avec un ramequin d’eau pour humidifier l’air et enfouner pour 15 à 20 mn selon la grosseur des vos pains.

J’aimerais beaucoup faire mon pain maison, bien pétri avec un robot. Ma mère en a un, mais habite loin. J’adore l’utiliser et faire des brioches quand j’y passe quelques jours : elles sont justes… ENORMES et bien aérées !
Mais cette recette sans pétrissage fait simplement des merveilles, alors même que pour ce pain-là, je n’ai pas laissé suffisamment regonfler avant d’enfourner. Bon appétit 🙂

Pain au bleu et noix, olive et tomate séchées

Pain au bleu et noix, olive et tomate séchées

Sur le même thème :

8 réflexions sur “Pain maison : bleu, noix, olives, tomates (sans pétrissage)”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Me contacter

Les champs marqués d’un astérisque (*) sont à compléter obligatoirement.