Ma meilleure recette de crêpes vegan pour garniture super gourmande !

Enfin ! J’arrive à une recette de crêpes vegan qui me satisfait ! Une fois dans la poêle, elle exhale les doux parfums de la fleur d’oranger et se perle de petites bulles. Une fois retournée, on l’entend chanter : pschiiiiiii petits crépitements typiques et annonciateur d’un moment gourmand et régressif. Les crêpes s’enchaînent, glissent dans l’assiette, et on attend son tour…

Il m’aura fallu quelques tournées, et pas mal d’essais, en variant ingrédients, proportions et quantités, ou encore temps de repos. Mais là, c’est la bonne !

Une recette de crêpes vegan qui n’attache ni à la poêle, ni à la spatule.

Forcément, cette pâte se prépare sans lait de vache ni œufs, mais aussi sans soja. Avec du lait d’avoine et un peu de levain naturel pour le liant et pour le goût, les crêpes sont fines, légères et croustillantes juste ce qu’il faut en bordure.

Depuis quatre années j’ai bouleversé mon alimentation en m’orientant vers le végétalisme, mais sans renoncer au plaisir du palais ! Je suis très contente de vous partager cette recette de crêpes vegan, healthy mais régressive, et qui permettra aux gourmands de forcer un peu sur la garniture !

Sur la photo, une crêpe à la confiture de fraise, une autre à la marmelade d’orange ; les parfums épicés du sucre de canne complet, l’amertume d’un coulis de chocolat noir ; et quelques tranches de kiwi pour la fraîcheur et une pointe d’acidité.

Pour le goûter, 2 crêpes vegan à la confiture, coulis de chocolat noir, sucre de canne complet et quelques tranches de kiwis pour la fraîcheur.

Du lait d’avoine maison ? Pas forcément, mais sa consistance convient bien.

Le lait d’avoine est une des boissons “dairy-free” les plus simples à réaliser soi-même. Ici, j’en ai préparé environ 500 ml, avec 50g de flocons d’avoine “petits” ; ils sont dits “petits” car ce sont des flocons d’avoine déjà concassés. Ils absorbent plus rapidement les liquides et s’intègrent mieux dans les galettes, les cakes, cookies, et donc aussi les laits.
Il suffit de laisser gonfler 1 h environ dans 100 ml d’eau (de source si votre eau du robinet n’est pas neutre). On mixe au blender, doucement au départ, et quand la préparation est plus homogène, on ajoute les 400 ml d’eau ; en 3 fois, espacées chacune de 15 minutes, et en augmentant progressivement la vitesse. Personnellement, je ne le filtre que pour les boissons, et encore…

Au frigo, durant la nuit, la préparation va légèrement s’épaissir donnant une consistance adéquate pour la réalisation de crêpes, de crèmes dessert, de chocolat chaud gourmand, ou encore d’une sauce béchamel. Pour la conservation des laits végétaux maison, une carafe en verre avec un bouchon hermétique permettra d’agiter énergiquement avant chaque utilisation.

Un recette de crêpes vegan sans gluten, comment faire ?

On fait l’impasse sur le levain. Ensuite, le gluten de l’avoine est bien mieux toléré que le gluten de blé ; et aujourd’hui, il en existe également sans gluten, qu’on trouve en épicerie bio.
Pour remplacer la farine de blé, on peut réaliser un mélange de farines de sarrasin, de riz complet et de chataigne comme dans la recette de Valérie Cupillard, Crêpes sans gluten façon mendiants, avec son coulis de chocolat gourmand !


La recette des crêpes vegan, pour une quinzaine de crêpes

      • 250 g de farine de blé T65
      • 50 g de fécule de maïs
      • 50 g de sucre de canne blond
      • 500 ml de lait d’avoine
      • 250 ml d’eau
      • 10 ml d’huile neutre
      • 1 c. à soupe d’eau de fleur d’oranger
      • facultatif : 50 de levain dur, 1 pincée de curcuma (pour la couleur)

Le levain reste facultatif mais, depuis que je le fais moi-même j’en utilise à chaque tournée, comme pour les pancakes. Il apporte plus de liant et plus de goût à la pâte à crêpes.

Une recette de crêpes vegan pour le dessert ou au goûter, facile à préparer et à cuire !

Tiédir le lait d’avoine. Il ne doit pas sortir du frigidaire car il serait trop froid pour le repos de la pâte. Si vous utilisez du levain, délayez-le avec un peu de lait tiède et laissez reposer 15 minutes.

Je prépare ma pâte à crêpe au robot pétrin avec le fouet. Vous pouvez aussi utiliser un batteur (ou encore à l’ancienne avec un fouet et une bonne dose d’huile de coude).

Déposer la farine, la fécule, le sucre, une pincée de curcuma et une de sel. Mélanger ces éléments secs avec une cuillère à soupe et faire un puits. Verser le lait tiède, l’eau de fleur d’oranger, et l’huile, et mélanger au robot à petite vitesse jusqu’à obtenir une texture lisse, sans grumeaux. Ajouter ensuite le levain et mélanger à nouveau.

Tiédir l’eau et l’incorporer progressivement en filet tout en battant à vitesse moyenne, jusqu’à obtenir une consistance fluide, mais pas liquide. Laisser reposer 2 heures.

Faire chauffer votre poêle à crêpes (la mienne fait 26 cm de diamètre), et la graisser quand elle est bien chaude. Faire cuire les crêpes en graissant de temps en temps la poêle.


💡 Grandma’s tip pour garder les crêpes chaudes avant de les dévorer :

Sur une casserole d’eau chaude mais pas bouillante, poser une assiette dans laquelle on fera glisser chaque crêpe au fur et à mesure. En prenant soin de recouvrir l’assiette d’une feuille de papier aluminium, les crêpes resteront bien chaudes.


Une recette de crêpes traditionnelles et inratables ?

Les super crêpes, la Chandeleur, et les jours qui rallongent : ça fait du bien !

Les crêpes, la Chandeleur et les jours qui rallongent : ça fait du bien ! - Cook'n Focus

Laissez un commentaire ci-dessous
dfbsdgnsfgn


Laissez votre commentaire.