Les super crêpes, la Chandeleur, et les jours qui rallongent : ça fait du bien !

Je ne sais pas pour vous, mais cette année plus que toutes les autres, j’ai besoin de lumière ! Au point que le calendrier solaire a fait son entrée dans les signets de mon navigateur web. (Si, Si !) Les crêpes sont donc tout à fait à propos, leur forme symbolisait pour certains le retour du soleil et avec lui, les premiers semis d’hiver. La Chandeleur a des origines multiples et a évolué au fil des siècles ; une fête païenne, chrétienne, et orthodoxe, célébrée de bien des façons selon les régions du monde.

La Chandeleur, c’est la fête des chandelles ! Comme beaucoup de fêtes liées à la religion, elle a connu des évolutions au cours des siècles. Elle correspond chez les chrétiens à la Présentation du Christ au Temple ; c’est la rencontre entre Jésus et Simon.

Pour actualiser le concept, je dirais que c’est un peu comme ce moment où votre compte instagram passe de 50 à 5000 followers. 🌟🎉💰

La coutume voudrait qu’on fasse sauter la première crêpe de la main droite, tout en tenant dans la gauche une pièce en or… En sachant que la première est généralement ratée, que faut-il en déduire ?

Les paysans du Moyen-Âge effectuaient déjà ce rite pour s’attirer la richesse. La pièce d’or était ensuite enroulée dans la crêpe, et dans une étrange procession familiale, cette crêpe qui portait tous les espoirs de la famille était déposée sur la corniche d’une armoire jusqu’à l’année suivante.

Au Mexique, des traditions poétiques et très attachées à la religion, avec un sens de la famille très fort. C’est celui qui a tiré la fève du gâteau des rois à l’Epiphanie (« rosca de reyes ») qui s’occupera de l’organisation de « el dia de la candelaria ». Une poupée, image de l’enfant Jésus, est habillée de vêtements décorés, puis bénie à l’église. Il doit s’occuper aussi du repas (qui sera réunira les membres de la famille déjà présents à l’Epiphanie) en confectionnant des tamales, petits pains garnis cuits à la vapeur, réalisés à base de maïs en référence aux religions d’avant le christianisme.

Avec les crêpes, on regarde « Un jour sans fin » !

Debout les campeurs et haut les cœurs…C’est le jour de la marmotte !

Oui, à la Chandeleur, on regarde « Un jour sans fin » ! Bill Murray y incarne un monsieur météo cynique et désabusé, pataugeant dans une boucle temporelle. Chaque matin il se réveille sur les notes mielleuses d'”I got you babe” (Sonny and Cher), pour vivre à chaque fois le même jour, un 2 février ennuyeux. Il attend la sortie de la divine marmotte annonciatrice de la fin de l’hiver (ou de sa prolongation). Le Groundhog Day est une tradition en Amérique du Nord où de nombreuses villes ont leur propre marmotte et observent avec patience la sortie d’hibernation de leur mascotte.

Bref, parlons maintenant gourmandise. Traditionnelles, dairy free*, ou végétaliennes, il existe autant de recettes de pâtes à crêpes que de mamans ! Et autant d’accompagnement, salés, ou sucrés ; fruits frais, confiture, chocolat, beurre de cacahuète et marmelade d’orange.

La recette, qui fait référence, de Pierre Hermé.

Photographie commerciale, prise de vue en studio, recherches personnelles d'ambiances.

Une recette toute simple, inratable, à laisser reposer 2 heures et surtout, qui se cuit facilement dans une poêle bien chaude légèrement beurrée.

    • 4 oeufs
    • 200 g de farine
    • 20 g de beurre
    • 50 cl de lait entier froid
    • 1 gousse de vanille
    • 1 cuillerée à café de sel
    • 2 cuillerées à soupe de fleur d’oranger
    • 6 cl d’eau

Ouvrir la gousse de vanille pour en récupérer les grains.
Tamiser la farine dans un saladier, faire un puits et incorporer les oeufs préalablement battus en omelette, le sel et la vanille puis rajouter la fleur d’oranger et le beurre fondu.
Mélanger à la fourchette et délayer progressivement avec le lait et l’eau.
Laisser reposer 2 heures a température ambiante.
Ajouter 2 cl d’eau avant de cuire les crêpes.

Photographie commerciale, prise de vue en studio, recherches personnelles d'ambiances.

J’ai cuit les crêpes pour partie dans une petite poêle en fonte du type poêle à blinis. Attention, ça chauffe extrêmement fort sur l’induction et le manche devient instantanément bouillant.

Pour les enfants, un petit dèjeuner surprise et plein de pep’s pour la journée d’école :

    • 5 mini-crêpes superposées intercalées d’un voile de sucre et sur la dernière, une couche de confiture d’abricot
    • un jus de fruit frais orange/mandarine
    • une demi-banane
Photographie commerciale, prise de vue en studio, recherches personnelles d'ambiances.
Photographie commerciale, prise de vue en studio, recherches personnelles d'ambiances.

* sans produits laitiers

Laissez un commentaire ci-dessous
dfbsdgnsfgn


  1. marroon says:

    Les photos me donne faim ce qui, je pense, est un bon point ! J’aime toujours autant ton sens du détail que ce soit pour la mise en scène que pour l’habillage de l’arrière plan. De plus, tu as de jolis couverts et de jolies assiettes.

    Une question : la confiture, c’est une confiture de quoi ? Orange amère ?

    Répondre

Laissez votre commentaire.