Cuisine et recettes, du quotidien ou des occasions, par style ou par envie, en photo et en vidéo.

Cookies salés

J’en avais assez de ces « gato-apéro » tout venant. Trop gras, trop secs, et surtout trop chimiques.
Inspiré du célèbre biscuit américain, cette recette est en quelque sorte mon premier défi « freestyle » : un cookie apéritif à la fois croquant et moelleux à l’intérieur qu’on peut décliner selon ses goûts, sans limites !

Pour retrouver le craquant du cookie, Il suffit de remplacer le sucre ainsi qu’une partie de la farine par un mélange de pain sec et de biscottes passés au mixeur.
À cette première étape, on peut déjà varier les goûts en utilisant différents pains, biscottes ou encore des céréales (avoine par exemple). Pour l’assaisonnement, j’ai fait simple : noix hachées (au couteau, car le mixeur fait trop de poudre), coriandre et petits dés de comté. Attention au sel, sa quantité dépend des éléments qu’on va choisir.
À partir de là, on peut tout envisager : parmesan, roquefort, bleu, chèvre, noisette, olives vertes ou noires et toutes les épices possibles et imaginables.
Pour le façonnage, encore une fois, pas vraiment de règles : ici, j’ai fait des petites boules de 2 à 3 cm de diamètre que j’ai écrasées ensuite dans le creux de la main pour réaliser de petits palets ; mais on doit pouvoir aussi étaler la pâte et utiliser des emportes-pièces par exemple.

Photographie commerciale, prise de vue en studio, photographie culinaire.
Le déroulé de la recette peut changer selon le fromage utilisé. Par exemple, pour les roquefort, bleu, chèvre frais, faire au préalable le crumble, et ensuite incorporer le fromage, sinon on risque d’avoir des « catons » de fromages non amalgamés et bizarrement fondus. Mais pour les fromages secs comme les gruyères, il est préférable de les incorporer au mélange pains/farine, car une fois le crumble réalisé, ça risque d’être moins bien réparti dans l’appareil.

La recette, à assaisonner selon ses goûts et ses envies :

      • 1 oeuf
      • 120 g de beurre
      • 100 g de farine
      • 120 à 150 g de mélange pains/biscottes (selon la quantité qu’on ajoute en noix)
      • 1 sachet de levure chimique
      • noix, comté, coriandre, épices

Mixer le pain/biscottes, y ajouter la farine tamisée avec la levure chimique, le sel, les noix hachées, le comté en petits dés, coriandre et épices et bien mélanger.
Incorporer le beurre mou en malaxant jusqu’à obtenir un crumble.
Dans un bol, battre l’œuf en omelette et l’incorporer à l’appareil précédent (si la pâte est un peu collante, on peut la laisser une petite heure au frigo, le beurre durcira un peu).
Façonner les palets et enfourner 15 à 20 mn à 170°C.

Photographie commerciale, prise de vue en studio, photographie culinaire.

Cookies salés

Ces cookies supportent très bien la congélation, il suffit de les laisser tranquillement décongeler ou de les passer au micro-onde en mode décongélation (un peu plus chaud pour ceux qui aiment les biscuits tièdes). Personnellement, j’ai trouvé les cookies meilleurs après quelques jours au congélateur, moins de sensation de salé et la coriandre est bien plus présente.

Bon appétit !

Mises à jour : combinaisons de parfums :

Olives noires, origan, parmesan.
Plus prononcée et plus salée que noix/coriandre, cette combinaison classique a remporté beaucoup de succès. Je confirme aussi qu’on peut étaler la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson, ça fonctionne très bien et c’est plus rapide. Mais on perd tout l’intérêt du cookie : une croûte croustillante et un intérieur moelleux.

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Me contacter

Les champs marqués d’un astérisque (*) sont à compléter obligatoirement.