1 riz au lait, 2 variations… gourmandes

Le riz au lait fait partie de ces desserts affectifs de l’enfance. Délicieux seul, on peut aussi le décliner dans des variations gourmandes en lui associant les épices et les fruits. Ici, en première version : une soupe de chocolat, oranges confites parfumées à la cardamome, et agrumes. La deuxième, plus épicée : compote de patate douce et rhubarbe au gingembre, avec une gelée de fraise à la badiane.

Un grand classique, le riz au lait est un dessert simple à réaliser et peu coûteux, qu’on a tendance à oublier ; un peu comme ceux que nos grands-mères  réalisaient à une époque où faire varié et bon n’était pas aussi facile qu’aujourd’hui.

Variation 1 : chocolat, agrumes et cardamome

Cook'n Focus - 1 riz au lait, 2 desserts

Pour les écorces d’orange :

Bien laver une orange et en détailler l’écorce. Les mettre à cuire feu doux dans le jus d’une orange avec 30 g de sucre environ et 3 graines de cardamome avec leur coque. Laisser cuire jusqu’à ce que le jus soit complètement réduit.

Pour le riz au lait, je n’ai pas de recette.

Il faut juste un riz rond qu’on rincera longuement jusqu’à ce que l’eau soit claire (ici j’ai utilisé un vieux reste de riz à sushi qui allait très bien). Le déposer dans une casserole et couvrir de lait avec un peu de sucre et une gousse de vanille (évidemment, la couper en 2 et en sortir les grains pour mieux parfumer).
Parallèlement, préparer un petit pichet de lait bien chaud. Ajouter ce lait au fur et à mesure jusqu’à ce que le riz soit cuit. Attention, il faut quand même qu’il reste un peu de liquide sinon, tout sera absorbé une fois le riz au lait reposé.
Une petite astuce toute simple si, au sortir du frigidaire, votre riz au lait est trop compact : il suffit de le mettre dans une casserole et le faire réchauffer à feu doux avec un peu de lait pour le rallonger !

Pour la soupe au chocolat, j’ai suivi une recette trouvée sur cuisineAZ

Râper 200 g de chocolat noir à 70%, le déposer dans un saladier et délayer avec 12,5 cl de lait et 10 cl de crème liquide préalablement chauffés (ensemble). Finir par incorporer 30 g de beurre coupé en petit dés.
On peut conserver la soupe au chocolat au frigidaire, et la refondre au micro-onde 30 à 40 secondes.
Il ne faut surtout pas faire bouillir le mélange lait/crème, ni au moment de la préparer, ni au moment de la réchauffer.

Cook'n Focus - 1 riz au lait, 2 desserts

Le dressage, c’est un peu comme on veut

Ici, j’ai rempli un bol de soupe au chocolat, déposé une grosse quenelle de riz au lait et délicatement posé des morceaux de fraises, pamplemousse et orange. Répartir quelques écorces d’orange confites et j’ai fini par décorer avec une fleur de camomille, de thym et un peu menthe. Pour moi, ça faisait tout de même trop de chocolat, mais pour les amoureux du cacao, j’imagine que c’est juste assez 😀
On peut aussi imaginer de fines tranches d’orange et pamplemousse en alternance pour créer une ligne, déposer dessus 3 petites quenelles de riz au lait et décorer avec l’orange confite. Pour finir, on nappe délicatement de chocolat.

Cook'n Focus - 1 riz au lait, 2 desserts

Je ne suis pas fan de chocolat et généralement la seule à fuir la traditionnelle boîte de Noël. Mais, ici, j’ai beaucoup aimé sont amertume qui joue avec l’acidité des morceaux de fruit ; l’aspect confiserie de l’écorce d’orange vient donner le coup de pep’s qu’il faut, pour que le riz au lait ne plombe pas l’impression en bouche. Le chocolat se marier si bien avec l’orange confite parfumée à la cardamome qu’on croirait presque manger une orangette 😀

Variation 2 : patate douce, gingembre, fraise et badiane.

cnf_rizaulait01_une
Une version très douce malgré les épices et une gelée de fruits qui fond comme un glaçon. J’ai un peu moins aimé celle-ci, trop sucré à mon goût, mais elle a tout de même plu à mes affreux.
Le gingembre vient donner un peu fraîcheur avec juste ce qu’il faut de piquant. La fraise et la badiane s’accordent divinement.
Je viens de faire la confiture de fraise annuelle, en laissant reposer une nuit entière les fruits dans le sucre avec quelques étoiles de badiane. Le résultat est vraiment très sympa et différent de l’habituelle confiture ; comme pour les quetsches, quand on ajoute muscade et cannelle.
cnf_rizaulait01_2portraits01

La compote :

Eplucher 2 patates douces, les détailler et les faire cuire dans une casserole d’eau bouillante. Pendant ce temps, laver 1 grosse tige de rhubarbe, la peler en tirant sur les fils de la “peau” et la faire cuire avec un peu de beurre à couvert dans une petite casserole. Une fois la patate douce et la rhubarbe cuites, les mélanger ensemble. Quand la préparation est revenue à température ambiante, râper un peu de gingembre et bien mixer le tout.

La gelée de fraise :

J’avoue avoir très vite fait : laver, équeuter et détailler 4 ou 5 fraises bien parfumées. Les déposer dans une petite casserole avec un verre d’eau et 2 cuillères à soupe de sucre. Une fois les fraises cuites et le jus épaissi, passer le tout dans une passoire en pressant un peu les fraises. Remettre dans la casserole, ajouter une pointe de couteau d’agar-agar et faire cuire à petit bouillon pendant 2 minutes.

Pour le dressage, je suis partie dans une alternance de couleurs. Le final n’est pas très heureux ni la photo d’ailleurs ; préparer le shoot avant d’attaquer la cuisine est peut-être une meilleure méthode.

cnf_rizaulait01_2portraits02

Je n’avais pas fait de riz au lait depuis des années, et nous nous sommes tous les 3 régalés. Il y a bien longtemps que je n’avais pas fini un repas avec l’impression d’un dessert ultra calorique, car, il faut l’avouer, on parle ici de crème, de lait, de sucre, de féculent et de cacao !!!! C’est totalement anti-régime !

Laissez un commentaire ci-dessous
dfbsdgnsfgn


  1. Claire says:

    Le riz au lait est un classique chez moi, mais plutôt en version riz, sucre, lait et vanille/cannelle mais je dois avouer que ta deuxième version à la patate douce et aux fraises me fait bien envie !

    Répondre
  2. LeeYaa says:

    Bien gourmand tout ça ! Et quelle jolie présentation !

    Répondre
  3. Aurélie says:

    Je réalise souvent du riz au lait, et la deuxième version que tu présentes me plaît beaucoup, je testerai cela ce week-end ! avec du lait d’amande, plus facile à digérer, et parce que j’ai deux allergiques au lait de vache. Le lait d’amande apport beaucoup d’onctuosité au riz. Merci pour ces deux idées qui vont renouveller mon riz au lait !

    Répondre
    • diguimi says:

      Bonjour Aurélie, merci bien pour ton commentaire.
      Pour le coup je suis curieuse : le lait d’amande donne-t-il le goût de l’amande ou reste-t-il neutre ? Je suis néophyte, jamais essayé, mais ça me tente bien, car nous avons supprimé le lait de vache dans tout ce qu’on a pu, mais en pâtisserie, je ne sais pas si c’est possible. Par exemple, dans les crèmes qu’on épaissit en faisant cuire ?
      J’ai essayé le lait de chèvre dans les crêpes, ça les rend légères et meilleures je trouve, et, tuons le mythe : le lait de chèvre ne sent pas la chèvre ! 😀 Quid du lait d’amande ?

      N’hésite pas à me faire ton retour sur cette recette car je pense qu’elle est à améliorer.
      Delphine.

      Répondre
      • Aurélie says:

        Bonjour Delphine, Ta recette (la seconde) a eu un grand succès, autant auprès des enfants que des adultes, à l’heure du goûter après une longue marche ! Avec du lait d’amande bien sûr, qui apporte surtout de l’onctuosité et sucre légèrement le riz. Le résultat : on sent moins le goût du riz, et un peu le sucre de l’amande, plus subtil que le sucre raffiné. On est très loin du goût de l’amande amère, l’amande se fait très discrète lorsqu’elle est sous forme de lait. Et ta recette est parfaite, n’y change rien. Tous les parfums s’équilibrent, ainsi que les textures. Ce fut un goûter très réconfortant.
        J’utilise beaucoup le lait d’amande en cuisine, pour remplacer le lait de vache, et la purée d’amande blanche pour remplacer le beurre. Par exemple, je réalise les chouqettes avec du lait d’amande, et c’est absolument divin ! Toujours pour remplacer le lait de vache, le lait de riz est parfait pour réaliser les crêpes.

        Répondre
        • diguimi says:

          Merci énormément pour avoir pris le temps de ce commentaire 🙂
          Je suis ravie que cette recette vous ait plu et pour le coup, je vais surement la refaire avec ce lait d’amande, il faut juste que je trouve ça près de chez moi, ce qui n’est pas gagné. ça finira surement par une commande en ligne !
          Merci beaucoup aussi pour ces infos.
          Bonne journée à toi,
          Delphine.

          Répondre
  4. moum007 says:

    entre les 2 mon coeur balance!

    Répondre

Laissez votre commentaire.