Cuisine et recettes, du quotidien ou des occasions, par style ou par envie, en photo et en vidéo.

Apple Pie et caramel au beurre salé : une révélation

Voilà un dessert qui m’a véritablement surpris. Habituée à la traditionnelle tarte aux pommes, je me suis lancée dans la mythique Apple Pie : THE tourte fourrée made in USA. Avec force fruits (ici pommes et poires), mais aussi avec une pincée de french touch : le CARAMEL AU BEURRE SALÉ ! Et comme c’est plein de fruits, on peut en reprendre sans culpabiliser… don’t you think ?

L’Apple Pie, ça n’est pas qu’une tarte aux pommes recouverte d’une couche de pâte. C’est une tonne de fruits, qu’on parfume selon ses envies, et qui cuit doucement à l’étouffée (ou semi étouffée si on fait un tressage). C’est une pâte qui prend le goût du fruit et parfois caramélise dans le fond du plat. Bref, avec un peu de fantaisie, voire d’audace, une apple pie peut devenir un dessert redoutable et irrésistible… et je ne parle que de la boule de crème glacée sur la part de tarte encore tiède !

cnf_apple_pie_1portrait01

Je crois qu’aux US, l’apple pie se fait dans un plat à bords légèrement inclinés, enfin, c’est ce qu’on en voit le plus souvent dans les films américains. J’ai déterré un vieux plat, remisé à la cave depuis bien longtemps. Un de ces plats sans âge, que mon homme voyait déjà à table, alors qu’il n’était qu’adolescent.
A titre indicatif, pour la quantité de pâte brisée, je vous donne le diamètre de mon plat : 23 cm à sa base, 28 cm sur les bords et, avec les quantités farine/beurre indiquées, ça laisse encore de quoi foncer un moule de 20 cm, pour une autre tarte ou quiche, quelques chaussons, ou encore, à réserver au congélateur.

cnf_apple_pie_1portraits1paysage

Le recette

      • 400 g de farine
      • 1/3 cuillère à café de sel
      • 200 g de beurre (sorti 30 mn avant)
      • 3/4 d’un verre à moutarde d’eau à température ambiante
      • 5 grosses pommes et 2 grosses poires
      • 160 g de sucre en poudre
      • 60 g de beurre demi-sel
      • 20 cl de crème entière liquide

Dans un saladier, mélanger la farine et le sel. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux, et mélanger du bout des doigts jusqu’à obtenir une poudre grossière. Pour amalgamer la pâte, ajouter l’eau en malaxant (la moitié pour commencer et ajuster petit à petit). La pâte doit être souple et se décoller des doigts.
Couvrir et laisser reposer 2 heures minimum.
Je la prépare la veille et la laisse reposer la nuit au réfrigérateur. Le lendemain, si je la sors trop tard, je la fait « ramollir » au micro-onde, puissance minimale, par paliers de 1 mn, en la tournant.

cnf_apple_pie_3portraits01

Avec un tiers de pâte, foncer un plat allant au four, de préférence à bords inclinés (pas droits). Garnir ensuite de fruits : 1 couche pommes, 1 couche poires et finir avec des pommes. Le plat doit être généreusement garni, les fruits faisant un dôme.
Dans une casserole, faire chauffer à feu doux la crème liquide. Préparer le caramel en laissant fondre le sucre à feu moyen puis le laisser roussir. Ajouter petit à petit la crème, attention, ça bout assez fort et fait mousser le caramel. Bien remuer à chaque fois pour bien amalgamer le tout. Procéder ainsi, jusqu’à épuisement de la crème.
Pour finir, ajouter le beurre demi-sel et mélanger jusqu’à ce qu’il soit bien fondu.
Si le caramel est trop liquide, on peu le remettre sur le feu à léger frémissement, jusqu’à bonne consistance.
Verser une bonne moitié du caramel sur les pommes et réserver le reste pour servir avec la tarte tiède.
Pour le tressage, j’ai déposé, sur le plat de travail, quelques lanières à gauche du plat et, perpendiculairement, le même nombres en haut. J’ai rabattu sur le plat 1 lanière du haut sur 2, puis par dessus, la 1re lanière de gauche. Ensuite, j’ai dégagé vers l’arrière la 1re série de lanières qui étaient sur les pommes (voir photo un peu plus haut), rabattu les autres du haut puis la 2e lanière de gauche. Opérer de la sorte jusqu’à ce que toute la tarte soit recouverte. Bien souder les lanières au fond de pâte sur les bords du plat. Battre un oeuf entier et l’appliquer avec un pinceau sur les lanières et le bords.

cnf_apple_pie_1portrait03

Mettre au four à 200/210°C pour 40 mn, chaleur tournante ou pas (avec mon vieux four, les cuissons ne sont jamais égales d’une fois à l’autre). Quand le tressage est bien doré, contrôler la cuisson du fond de tarte, et couvrir pour arriver à juste cuisson. Attention à ne pas surcuir sans quoi la pâte risque de sécher.

cnf_apple_pie_paysage

Dans l’idéal, servir tiède, et pour les gourmands en nappant du reste de caramel au beurre salé ! Si besoin, le passer au four à micro-onde quelques instants à petite puissance (300 watts environ en surveillant).

Cette envie d’apple pie m’est subitement venue pendant que je papillonnais sur Pinterest. Je suis tombée sur une photo qui m’a tout de suite mis l’eau à la bouche : la Salted Caramel Apple Pie du blog « Sally’s Baking Addiction ». Sally est une jeune blogueuse, diplomée de marketing, qui a officié dans la finance, et reconvertie vers ses passions : cuisine et photo. Force est de constater que tous les chemins mènent dans la cuisine… et je vous invite à mettre un pied dans la sienne 🙂

En attendant la prochaine recette, je vous souhaite de vous régaler avec cette irrésistible tourte aux pommes et son caramel au beurre salé. Bon appétit !

cnf_apple_pie_2portraits01

cnf_apple_pie_1portrait02

Sur le même thème :

52 réflexions sur “Apple Pie et caramel au beurre salé : une révélation”

  1. Aaaaaah c’est le maaaaal ! -surtout à cette heure ci avec la faim-
    Il faut que j’essaye ce week-end ! Si c’est aussi bon que beau, les copains vont être drôlement contents ^^
    Merci pour cette recette !

  2. Bonjour!

    Je découvre ton blog, et… quelle belle découverte !! Tes photos sont si belles, tes plats si colorés, tout me donne faim. Il y a plus d’une recette que je vais tester ce week end.
    Un enchantement et une grande bulle de fraicheur gourmande.
    Merci !

    1. Oui Céline, je suppose que ça marche aussi avec de la pâte toute prête. Il faut surement adapter la chaleur du four. L’avantage de la pâte brisée, c’est qu’elle s’imbibe un peu du jus des fruits. Tu peux aussi essayer avec d’autres fruits.
      Bon week-end.

  3. Quel plaisir de se laisser aller de blog en blog pour tomber sur une si belle recette avec des photos à tomber… Moi qui suit une énorrrmee gourmande et qui adore le caramel au beurre salé..je suis servie. Dommage que je ne puisse la tester ce week-end mais il est clair que je la mets de coté 🙂

  4. Superbe! Une recette que je n’ai jamais pris le temps de réaliser, mais tes photos sont sublimes et me redonnent la motivation de me lancer, ça fait drôlement envie!
    Très beau blog, par ailleurs, que je découvre grâce à Hellocoton, bravo!

    1. Merci mille fois Elanor. Une recette à faire et refaire car elle est la digne représentante de la « comfort food ». Une part de tarte tiède avec une boule de glace vanille et un bon vieux pull en laine 🙂

  5. Peut-être est-ce une recette « bête comme chou », comme tu dis, mais il faut tout-de-même le temps et le talent de la faire aussi jolie, ma chère !
    Tes très jolies photos soignées et ta recette bien expliquée m’enchantent… Bravo à toi chère Delphine. Bisous et à très vite pour une nouvelle recette épatante !

    1. Salut Laurette et bienvenue par ici 🙂
      Merci pour cette petite mention, c’est très sympa de ta part.
      Le plus important dans l’apple pie c’est de mettre un maximum de fruits… trop gourmand !
      Bonne journée à toi

  6. Une petite merveille qui fait aimer l’automne et le retour des pommes si goûteuses ! On se croirait presque dans « la petite maison dans la prairie » (les livres, hein pas la série niaise !)
    Je me répète mais tes photos sont vraiment sublimes !! Je suis fan !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Me contacter

Les champs marqués d’un astérisque (*) sont à compléter obligatoirement.