Choux à la crème… de patate douce

Les petits choux… : une coque craquante et une crème fondante qu’on parfume selon ses goûts. Ici, c’est avec une compote patate douce/rhubarbe. Une association surprenante, entre douceur et vivacité qui rend ce petit dessert irrésistible !

La patate douce est un légume que je compare à la courge pour sa saveur mais dont la texture reste très proche de la pomme de terre. On peut l’utiliser dans les potages ou les flans mais aussi la détailler pour par exemple la frire. Il existe une multitude de façons de la préparer.
Pour les choux, je la marie avec la fleur d’oranger ou la rhubarbe qui lui donne un côté acidulé. Les deux conviennent très bien et surprennent à coup sûr !

Choux à la crème de patate douce et rhubarbe

J’ai commencé par réaliser le craquelin avec :

      • 50 g de farine
      • 50 g de cassonade
      • 40 g de beurre
      • pincée de sel

Mélanger dans un saladier la farine, la cassonade et le sel.
Ajouter le beurre mou et mélanger
Etaler sur 2 mm d’épaisseur (entre 2 feuilles de papier sulfurisé légèrement farinée). Découper les ronds et mettre à durcir au frigidaire.
(Merci Mercotte !)

La pâte à choux :

Je ne voulais pas en faire trop. Avec une règle de trois, j’ai calculé la quantité pour 2 œufs, environ 15 choux.

      • 2 œufs
      • 53 g de beurre
      • 83 g de farine
      • 15 cl d’eau et oui ça fait bien 150 g d’eau (!)
      • 1 pincée de sel

Casser les œufs et les réserver chacun dans un ramequin.
Dans une casserole, mettre à chauffer l’eau, le beurre et le sel jusqu’à ébullition.
Verser la farine d’un coup, bien mélanger et faire sécher cette pâte sur feu doux. Vous devez obtenir un appareil qui se décolle des bords de la casserole.
Ensuite, incorporer le premier et bien mélanger (ce qui va incorporer de l’air à la pâte) jusqu’à obtenir une pâte lisse. Faire de même avec le 2e œuf. (Par exemple, ici, je n’ai pas suffisamment mélanger car ils ne sont pas hyper gonflés.)
Dresser les choux avec une poche à douille sur la lèche-frite recouverte d’un papier sulfurisé. Déposer les ronds de craquelin sur les choux et mettre à cuire 30 à 35 mn à 180°C chaleur fixe et non tournante.

Choux à la crème de patate douce et rhubarbe

La crème :

Il suffit de réaliser une crème diplomate à laquelle on ajoute la patate douce cuite à l’eau.
Pour la crème, vous pouvez vous reporter à la recette de la tartelette rhubarbe ici avec les quantité suivantes :

      • 3 œufs
      • 300g de lait (30 cl)
      • 30 g de farine
      • 12 g de fleur de maïs
      • 60 g de sucre
      • 1 feuille de gélatine.

Cuire les patates douces à l’eau ; laver, éplucher et détailler la rhubarbe pour la cuire à feu doux avec du sucre. Un fois les cuissons terminés, mélanger les 2 et mixer.
Incorporer cette préparation à la crème diplomate. Couvrir de film alimentaire au contact (pour éviter la formation d’une peau), laisser refroidir, voire prendre un peu au frigidaire.
Percer délicatement le fond des choux avec la pointe d’un couteau pour faciliter la pénétration de la douille puis les farcir.

Choux à la crème de patate douce et rhubarbe

Au niveau du temps de préparation, je compte environ 50 mn, vaisselle comprise 😉 La préparation de la pâte à choux est assez rapide, le plus long restant la crème à faire épaissir sur feu tout doux. Sinon, rien de très compliqué, il suffit de s’organiser.
Bon appétit !

Laissez un commentaire ci-dessous
dfbsdgnsfgn


  1. marroon says:

    Vraiment surprenant ! Moi qui ne connait pas du tout la patate douce je dois avouer que j’ai écarquillé les yeux quand j’ai lu que tu y rajoutais de la fleur d’oranger ou de la rhubarbe.

    Je ne te promet pas d’essayer de faire ta recette mais d’au moins essayer de goûter, une fois dans ma vie, de la patate douce.

    Répondre
    • diguimi says:

      Merci JP.
      C’est un légume tout-terrain en fait. D’ailleurs en simple compote avec de la rhubarbe (et un petit cookie) c’est rapide à préparer et très bon aussi.
      Il te suffit d’une tige de rhubarbe que tu fais suer avec du sucre dans une casserole jusqu’à complète cuisson et d’une belle patate douce (à cuire à l’eau). Tu mélanges et tu mixes et c’est fait ! On s’est régalé hier soir 😀
      Delphine.

      Répondre
  2. mike says:

    JP t’as jamais mangé de patates douces °o° bon y a differentes variétés mais le petit gout de chataigne, legerement sucré…pour en revenir à la recette ça à l’air tjs aussi appétissant. Belles photos également !

    Répondre
  3. La patate douce en version sucré est très apprécié chez moi (en Martinique). Je ne les ai jamais testé en choux et les tiens ont l’air délicieux ! J’en piquerais un volontiers 🙂

    Répondre
  4. Voilà qui est original, mais parfaitement gourmand !

    Répondre
  5. LBDN says:

    Ils sont très réussie et originaux!

    Répondre

Laissez votre commentaire.