Cuisine et recettes, du quotidien ou des occasions, par style ou par envie, en photo et en vidéo.

Un basique : la pâte façon pizza.

Un basique avec lequel je réalise une multitude de recettes : les pizzas en tous genres, les pains, fougasses, pissaladières, etc. mais aussi des petites bouchées apéritives ou petits pains parfumés.

La vraie pâte à pizza, la vraie de vraie, n’est pas forcément accessible à tous dans sa réalisation.
Je ne me complique pas la vie à ce sujet, parce qu’on trouve maintenant un large éventail de farine très intéressantes (notamment en magasins bio), tant par leur matière première (blé, riz, pois chiche, lupin, etc.), que dans les moutures.
Ici, la farine c’est donc l’élément essentiel. La classique de blé en T110 vous donnera une belle sensation en bouche, et bien parfumée, que vous pouvez compléter avec un peu de sarrasin pour encore plus de goût (la farine T55 ou 65 donnera un résultat plus léger, avec une pâte à grain plus fin mais des saveurs plus discrètes ; je les réserve plutôt pour les brioches).

J’ai essayé pas mal de recettes et variantes, et, depuis quelques temps, je réalise les pâtes de type pizza avec les proportions ci-dessous, et ça marche pas mal.

La recette de la pâte à pizza

      • 250 g de farine T110
      • 160 g d’eau tiède (pas froide)
      • 15 g d’huile d’olive
      • 10 g de levure de boulanger fraîche
      • 6 g de sel
      • 1 cuillère à soupe d’origan

Pâte à pizza

Peser l’eau, en verser 4 c à s dans une tasse et la tiédir (micro-ondes) ; y mélanger la levure émiettée et laisser de côté une dizaine de minutes. La levure va s’activer. Pendant ce temps, on prépare les autre ingrédients.

Dans le bol du robot, déposer la farine et y creuser un puits. Y verser le reste de l’eau (tiède également), l’huile d’olive et l’origan. Déposer le sel et la levure sur les bords du puits sans que ces 2 ingrédients ne se touchent. Avec le crochet, pétrir la pâte une bonne dizaine de minutes. Laisser reposer le temps qu’elle double de volume (2h environ).

Saupoudrez-là alors d’un peu de farine et la dégazer avec le poing. Il ne vous restera plus qu’à la travailler un peu sur le plan de travail bien fariné, puis la garnir !

Pizza courgette/mozzarella.
Pizza jaune et rouge, un peu piquante.

Pâte à pizza

Et aussi en version tomates rôties/basilic.

cnf TarteTomatePesto 02

Bon appétit !

Sur le même thème :

6 réflexions sur “Un basique : la pâte façon pizza.”

    1. Désolée pour ce retour si tardif dans ma réponse, j’imagine que la pâte à du beaucoup lever depuis 😀
      Oui, c’est bien 15 g d’olive, juste pour apporter un peu de moelleux et de saveurs.
      Merci à vous 🙂

    1. Bonjour Chloé,
      Cette recette est une préparation basique, son temps de cuisson dépendra essentiellement de son utilisation : épaisse ou fine, en foccacia, etc. Si vous la garnissez, la durée de cuisson variera également selon vos ingrédients ; courgettes et champignons, par exemple, rendent de l’eau à la cuisson, il faudra rallonger la cuisson et éviter de mettre ces éléments trop au centre (plus long à cuire) ; sinon vous risquez d’obtenir des bords durs et un centre juste cuit.
      Pour une pizza, je préchauffe le four bien chaud (250°C), je baisse à 210°C et dépose la pizza plutôt au bas du four. Il faudra alors compter entre 15 et 20 minutes avec une pâte pas trop épaisse et une garniture standard (tomate/jambon/gruyère/mozza).
      Vous pouvez aussi consulter la recette de la pizza courgette/mozzarella parsemée de menthe fraîche, originale et trop jolie 😀
      Delphine.

      1. Merci Delphine. La pâte a fait fureur. Avec origan sicilien, 15% farine de riz puis T110. J ai cuit la pâte sans garniture. Super le conseil des ingrédients qui rendent l eau. Bien cordialement ! Chloé

        1. Bonjour Chloé,
          Je suis ravie de votre succès auprès au de votre auditoire culinaire ! Merci pour votre retour détaillé, c’est très sympa.
          Belle journée à vous 🙂
          Delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Me contacter

Les champs marqués d’un astérisque (*) sont à compléter obligatoirement.