Velouté de fanes de radis, gingembre et menthe : une recette à double emploi

Un velouté de fanes de radis relevée par le pep's du gingembre et la fraîcheur de la menthe ; à déguster chaude ou froide, ou même en sauce sur la volaille.
Les radis, c’est le légume « apéro » annonciateur des beaux jours. On les aime pour les sensations qu’ils procurent en bouche : croquant, fraîcheur, et ce petit goût subtil de terre. Qu’on les mange nature ou avec une pointe de beurre, c’est toujours avec les doigts. Les fanes, quant à elles, passent souvent au compost (si ce n’est à la poubelle), alors qu’on peut les recycler dans des soupes, veloutés ou sauces, qu’on assaisonne selon ses envies. Ici, c’est gingembre et menthe, plus une courgette pour l’onctuosité.

Je n’achètais que très rarement des radis, parce que ça m’ennuyais toujours d’en jeter toutes les feuilles. Mais depuis que j’ai testé une première fois en velouté, il est plus souvent au menu ; je ne choisis que des jolies bottes aux feuilles bien fraîches et que je ne laisse pas traîner au frigo.
Cette année encore, je tente de le semer dans ma terre bien trop argileuse, mais je garde espoir et j’espère que ça sera plus réussi que l’an dernier !

Un velouté de fanes de radis relevée par le pep's du gingembre et la fraîcheur de la menthe ; à déguster chaude ou froide, ou même en sauce sur la volaille.

Pour cette recette, le dosage de la menthe est un peu délicat car il dépend de la puissance de son parfum (parfois aléatoire dans le commerce) et de la dimension des feuilles. La menthe de mon jardin ne s’est pas encore suffisamment développée pour pouvoir en prélever (même si ça pousse comme le chiendent !), alors j’en ai acheté. Mais elle s’est avérée assez peu aromatique, j’ai donc augementé la quantité.

Un velouté de fanes de radis relevée par le pep's du gingembre et la fraîcheur de la menthe ; à déguster chaude ou froide, ou même en sauce sur la volaille.

La recette pour 3 personnes

      • 1 botte de radis
      • 1 courgette
      • 1 petit oignon nouveau
      • 1 demi oignon jaune (pas trop gros)
      • gingembre frais
      • 8 feuilles de menthe (taille moyenne)
      • sel et poivre
      • eau
      • 1 tranche de pain de campagne ou 1 tranche de pain de mie

Commencer par préparer les radis comme on fait d’habitude : en coupant la « racine », et à 1 cm du pétiole. Laver les radis à l’eau fraîche en veillant à bien les débarasser des petites traces de terre qui peuvent parfois rester. Réserver au frais.
Trier les feuilles de radis pour en écarter les plus vilaines, les faire tremper avec les racines (qu’on n’a pas jeté !) quelques minutes dans l’eau claire aditionnée d’une à deux gouttes de vinaigre d’alcool. Rincer 2 fois et égoutter.

Pendant que les fanes de radis trempent, détailler grossièrement l’oignon nouveau en fines rondelles avec ses fanes et plus grossièrement l’oignon jaune. Détailler 1 cm de gingembre en lamelles (compter les morceaux). Laver et détailler la courgette en gros dés. Laver la menthe. Détailler le pain en petits dés.

Dans une casserole, faire colorer légèrement les oignons jaunes avec les racines et les pétioles des radis, avec un filet d’huile d’olive… ou de beurre (je n’ai rien contre un peu de gourmandise). Baisser le feu puis ajouter les courgettes les fanes de radis, le gingembre et la moitié de l’oignon nouveau (blanc et vert). Laisser suer quelques instants jusqu’à ce que les fanes « fondent ». Saler. Couvrir ensuite d’eau, cuire 30 minutes à couvert à petit bouillon.

Retirer tout le gingembre ou en laisser 1 ou 2 morceaux selon qu’on aime sa puissance et son piquant, couper les feuilles de menthe et les intégrer ; laisser infuser 10 minutes à couvert, feu éteint. Il ne reste ensuite plus qu’à mixer soigneusement le velouté et rectifier l’assaisonnement.

Dans une poêle, sur feu moyen/chaud, faire sécher les croûtons de pain ; augmenter ensuite le feu, ajouter un petit filet d’huile d’olive, et faire colorer les croûtons. Attention, il faut bien surveiller et souvent les tourner.

Répartir dans des verrines ou assiettes à soupe, donner un à deux tours de moulin à poivre. Décorer avec : croûtons, feuilles de menthe, rondelles d’oignon nouveau cru, et rondelles de radis.
Servir aussitôt.

Dans ce velouté, ni crème ni pomme de terre ; c’est la courgette qui donne de l’oncutosité et en plus d’apporter une petite pointe de douceur. Ce qui en fait un velouté régime, tout en légèreté mais avec beaucoup de saveurs.Si on limite la quantité d’eau, on obtiendra une onctueuse sauce verte bien parfumée pour accompagner les viandes blanches grillées.

Bon appétit !

Un velouté de fanes de radis relevée par le pep's du gingembre et la fraîcheur de la menthe ; à déguster chaude ou froide, ou même en sauce sur la volaille.

Un velouté de fanes de radis relevée par le pep's du gingembre et la fraîcheur de la menthe ; à déguster chaude ou froide, ou même en sauce sur la volaille.

Laissez un commentaire ci-dessous
dfbsdgnsfgn


  1. Ah, belle recette ! Je retiens le coup de la sauce. J’ai découvert les sauces à base de légumes assez récemment, mais je ne les utilise pas assez souvent.

    Répondre
  2. Ça a l’air délicieux et comme ma menthe donne bien en ce moment, il faut que j’en profite avec ce type de recettes

    Répondre
  3. ça a l’air super bon !! Je garde ta recette sous le coude !

    Répondre

Laissez votre commentaire.

complétez cette opération (captcha) *