Tarte salée autrement présentée

En préparant une tarte pour le déjeuner, j’ai tenté une présentation différente en reprenant ses éléments surmontés d’un morceau de poisson poché. Un sablé à la pistache, des courgettes en tagliatelles, une fondue de poireaux au safran et du cabillaud poché au romarin : les recettes à la fin de l’article.

Cabillaud poché, sablé pistache

Couleurs, textures et lumière.

Conserver la couleur des aliments est évidemment le fil rouge de la photo culinaire.
Ici, j’ai cuit les courgettes « al dente » dans une casserole d’eau bouillante salée en baissant le feu pour ne pas abîmer les tagliatelles. Il est important de les plonger une fois cuites dans l’eau froide pour stopper la cuisson et conserver la couleur. Question goût, la courgette à l’eau est évidemment très fade, il faut bien assaisonner une fois déposée sur le sablé.

Après une grosse hésitation sur le légume à utiliser entre le poisson et la courgette, je me suis d’abord lancée dans des poivrons poêlés mais me suis ravisée. Une fondue de poireaux donne davantage d’unité dans les tons et facilite la prise de vue. Moins de problème de contrastes, hautes lumières et ombres à gérer.
Pour faciliter la tenue du plat, j’ai monté les éléments à froid, ce qui évite les brillances excessives et permet à la composition de se tenir.

Au niveau de l’éclairage : lumière naturelle, le soleil du soir sans ajout de spot.
Une fois les éléments décoratifs choisis et la composition mise en place, il ne reste qu’à attendre le bon rayon de soleil : pas trop brutal, mais pas trop bas non plus pour un minimum de contrastes ; c’est une affaire de patience.
J’ai utilisé un objectif compact-macro 50mm f2.5, focale fixe pour plus finesse dans le résultat, que je peux exploiter également en macro. Pour de la prise de vue culinaire, il est agréable et offre beaucoup de possibilités.

Cabillaud pochŽ, sablŽ pistache

Cabillaud poché, sablé pistache

Quatre préparations classiques, goûteuses et qu’on peut utiliser dans d’autres de plats.

La fondue de poireaux : vin blanc et safran
Laver et émincer les poireaux ainsi qu’un oignon.
Les faire suer à la poêle avec un peu d’huile d’olive ; saler, poivrer, couvrir et laisser cuire sur feu doux en remuant de temps en temps.
Ajouter le vin blanc et faire bouillir 1 mn pour que l’alcool s’évapore.
Baisser le feu, incorporer ensuite la crème et le safran.

Le cabillaud poché :
Dans un plat allant au micro-onde, déposer un oignon nouveau, une grosse branche de romarin, sel au céleri et gingembre.
Recouvrir d’eau, et couvrir d’un film étirable bien tendu et hermétique. Faire bouillir au micro-onde et laisser infuser 5 à 10 mn.
Retirer le film, déposer le poisson sur le bouillon (ici un dos de cabillaud), saler et filmer à nouveau.
Faire cuire au micro-onde 3 à 4 mn selon la taille du poisson.

Le sablé pistache :
J’ai utilisé la première recette trouvée sur internet et remplacé le sucre par la pistache hachée. Le résultat était un peu trop friable, je n’en avais jamais encore préparé.
Au niveau du goût, c’est vraiment bon et agréable. J’ai utiliser 2/3 de pistaches crues émondées (goût plus prononcé) et 1/3 de pistaches séchées pour le craquant. Si vous essayez avec une autre recette, tenez-moi au courant !

Laissez un commentaire ci-dessous
dfbsdgnsfgn


  1. Châtaigne says:

    Wahou ! ça c’est une tarte ! Magnifique ! Mon ventre gargouille devant toussa ^^

    Répondre
  2. Coralie says:

    Une très jolie tarte, de belles saveurs et de très belles photos !

    Répondre
  3. Bravo, cette tarte originale est joliment présentée.
    J’en aime tous ses ingrédients …
    Belle journée

    Répondre
  4. bonjour, tu pourrais me donner les proportions de tes ingrédients, j’ai trop envie de la faire.
    Merci

    Répondre
    • diguimi says:

      Bonjour et merci pour ton passage Salé ou sucré.
      Difficile de te donner des quantités précises compte tenu que c’est une partie des éléments d’une quiche que j’ai utilisé pour cette présentation. Je peux tout de même te donner quelques précisions pour 1 quiche + le poisson qui accompagne :
      1 poireau (le blanc et le vert), 1 oignon, 1/2 verre de vin blanc, 3 à 4 c. à s. de crème fraîche épaisse.
      3 courgettes
      Pour le poisson : tu peux partir sur 1 verre et demi d’eau (et rajouter un peu de vin blanc aussi si tu aimes bien), ensuite l’assaisonnement c’est selon tes goûts mais, comme c’est une « infusion », faut pas avoir la main trop légère 😉 Et laisser reposer un peu ton poisson dedans.
      Enfin, la pâte sablée, je te donnerai une recette quand j’en aurai trouvé une plus équilibrée. Si tu essaies de ton côté, remplace le sucre par la pistache.

      Désolée de ne pas être plus précise, j’espère que ça t’auras tout de même été utile.
      D.

      Répondre
  5. LeeYaa says:

    Un magnifique plat raffiné et plein de saveurs !

    Répondre

Laissez votre commentaire.