Shortbread millionnaire : tea time et pause café à l’écossaise.

Autant le dire d’emblée, on oublie l’objectif de rentrer dans son maillot de bain avec ce généreux shortbread millionnaire ; le bon vieux raider pour les quadras, le t_ _x, pour les plus jeunes. Biscuit à la fleur de sel, caramel fondant et chocolat craquant : une mignardise absolument irrésistible, à consommer avec, ou sans modération !

Initié par monsieur qui, disons-le, cotoie assez peu les placards de la cuisine ;), j’ai pris sa suite pour un DIY popotte un peu funny de cette mythique barre biscuit caramel : ultime plaisir épicurien (et avec un peu de nostalgie à l’intérieur).
A bien y regarder, ils trépignent d’impatience à l’idée de se faire manger !

cnf_shortbread3

Après avoir testé plusieurs recettes aussi bien pour le biscuit comme pour le caramel, je suis arrivée à un équilibre qui nous plaît : une base de gâteau type sablé croquant mais tout de même « biscuité » et un caramel au goût de caramel, et non pas au goût de lait concentré.
Les cristaux de fleur de sel fondent dans la bouche, se mariant agréablement au caramel avec lequel il sait s’y bien s’accorder.

La recette

      • 180 g de farine (T55, pour le biscuit)
      • 1 sachet de levure chimique (pour le biscuit)
      • 60 g de beurre demi-sel mou (pour le biscuit)
      • 65 g de beurre à la fleur de sel mou (pour le biscuit)
      • 25 g de sucre roux + 35 de sucre blanc (pour le biscuit)
      • 40 g de sucre roux + 1 sachet de sucre vanillé (pour le caramel)
      • 200 g de lait concentré non sucré (pour le caramel)
      • 100 g de lait concentré sucré (pour le caramel)
      • 100 g de chocolat noir à 70 %

Tea time et pause café à l'écossaise.

Le biscuit :

Mélanger dans un saladier les 2 beurres avec le sucre, idéalement avec une spatule souple.
Mélanger la farine avec la levure et tamiser sur le beurres/sucres.
Pétrir la pâte jusqu’à obtenir une boule puis l’abaisser sur environ 1 cm dépaisseur sur un papier sulfurisé (en essayant de réaliser un rectangle, sinon dans un moule rectagulaire).
Enfourner à 170°C pendant 17 à 20 mn.
Une fois refroidi, le déposer dans un plat de service ou sur une planche à découper.

Le caramel

Dans une casserole, faire fondre et caraméliser les 2 sucres ensemble. Une fois arrivé à bonne couleur, retirer du feu, remuer jusqu’à stopper l’ébullition (pour ne pas risquer de faire tourner le lait).
Ajouter le lait concentré sucré en remuant, puis le lait concentré non sucré. Remettre la casserole sur le feu et porter à petite ébullition. Remuer constamment jusqu’à ce que la préparation épaississe. Le caramel doit napper la cuillère et se tenir lorsque que vous en déposez une petite quantité sur une assiette froide.
Ne pas attendre et le couler sur le biscuit, l’étaler avec une spatule à crêpe.
Réserver au frigidaire pour que le caramel prenne.

Tea time et pause café à l'écossaise.

La finition :

Dans une casserole, tout doux sur l’induction ou au bain marie sur le gaz, faire fondre les 100 g de chocolat noir. Couler sur le toffe et étaler avec la grande spatule.
Vous pouvez décorer le chocolat en faisant des zigzags avec une fourchette (sans trop appuyer) ou pourquoi pas, couler du chocolat au lait ou chocolat blanc fondu en filets.

Tea time et pause café à l'écossaise.

Laissez un commentaire ci-dessous
dfbsdgnsfgn


  1. Je t’en pique un au passage…

    Répondre
  2. Mhh… En se dandinant devant moi comme ça je n’ai pu résister à en prendre 1 ou 2 au passage!
    Ce sera tellement bon avec mon thé du goûter!

    PS: j’adore le GIF! <3
    Bonne journée

    Répondre
  3. Ok ok ok, c’est superbe et j’adore la p’tite anim’!!
    Yummy!

    Répondre
  4. Manuella says:

    Quelle belle gourmandise !!! Je suis fan 🙂 et tes photos sont justes sublimes !

    Répondre

Laissez votre commentaire.