Des lasagnes, vegan.

Lasagnes Vegan - Cook'n Focus
Saveurs, légèreté, et gourmandise. Quoi, sans viande !? Oui, du goût, du goût, et du goût sans viande, c’est possible. Mais ça demande tout de même de conserver des marqueurs « affectifs » qui ne nous éloignent pas trop de nos habitudes. Les lasagnes s’y prêtent parfaitement en remplaçant la viande hachée par la fibre de soja. Pas très sexy au premier abords vous me direz, mais bon, après tout, qu’y a-t-il de sexy dans un morceau de viande…

Les lasagnes, ça demande tout de même d’y consacrer une bonne heure ; c’est un plat qui s’articule autour de quelques préparations basiques :

  • sauce tomate ;
  • béchamel ;
  • préparation des protéines (soja ou viande selon sa sensibilité) ;
  • + une garniture de légumes si on le souhaite.

Et ensuite, c’est une question de goûts : parmesan, champignons, fenouil, patate douce, les versions sont infinies. De même pour la sauce béchamel, on peut préparer le roux avec de la margarine/huile, ou avec des purées d’oléagineux (cajou, amande, etc.), et la réaliser avec du lait de vache ou végétal (attention aux laits trop aqueux).

C’est un plat qui supporte très bien la congélation, on peut la préparer en gros volume pour ensuite portionner et s’assurer des petits plats tout prêts pour les jours où le temps manque. Dans cet article, les quantités sont renseignées pour un grand plat à gratin rectangulaire de 35 x 25 cm environ. Pour un plat plus petit, diviser par 2 les quantités.

La recette

        Pour la sauce tomate

      • 1 grosse boîte de tomates pelées + 1/2 d’eau
      • 1 gros oignons
      • 2 gousses d’ail
      • 2 càs à soupe de sucre de canne bio
      • quelques brins de persil
      • thym, romarin, laurier
      • 1/2 càc de coriandre en graines
      • sel poivre
        Pour la garniture

      • 250 g de fibres de soja fines
      • 125 cl (1 litre + 25 cl)
      • 5 c à s de tamari
      • paprika, ras el hanout
      • marjolaine
      • 2 courgettes moyennes
      • 2 belles carottes
      • plaques à lasagnes (12 à 15)
      • facultatif : parmesan, emmental, champignons
        Pour la sauce béchamel

      • 1 càs de margarine bio non hydrogénées
      • 1 càs d’huile de tournesol bio
      • 2 càs rase de farine de blé T65
      • 50 cl de lait de soja
      • 7 cl de lait plus aqueux type riz
      • noix de muscade, sel, poivre

1re étape

Commencer par éplucher les carottes et les laver. Avec un économe (rasoir), ou mandoline, les détailler en tagliatelles (quand ça devient difficile, couper le reste en gros dés qu’on réservera pour la sauce tomate). Arroser les tagliatelles de carottes d’un filet d’huile d’olive, sel et poivre, mélanger et réserver.
Couper les oignons en gros morceaux, les déposer dans une grosse casserole ou cocotte avec un peu d’huile d’olive et faire colorer. Ajouter ensuite l’ail écrasé, les dés de carottes, la tomate pelée, l’eau, le sucre de canne, les herbes, sel poivre. Laisser mijoter 30 à 40 minutes à couvert, en remuant de temps en temps.

2e étape : les fibres de soja

Pendant que la sauce mijote, mettre à bouillir l’eau, saler, couper le feu, plonger les fibres de soja dans l’eau, couvrir et laisser gonfler pendant 20 minutes.
Pendant ce temps, laver les courgettes et les détailler en tagliatelles (quand ça devient difficile, détailler le reste en petits dés qu’on réservera). Arroser les tagliatelles de courgettes d’un filet d’huile d’olive, saler, saupoudrer de noix de muscade, mélanger et réserver.

Quand les fibres de soja sont bien réhydratées il faut les essorer. Pour cela, commencer par les égoutter simplement à la passoire, puis les déposer dans un grand plat à gratin, ce qui va les ramener à une température supportable pour les essorer à la main.
Autre solution pour l’essorage : faire comme nos grands-mères avec la gelée de framboise, c’est à dire au torchon, en les déposant au centre, rabattre les 4 coins puis serrer en tournant comme un vis. Mais je ne garantis pas que le torchon ressorte propre de la machine à laver par la suite…
Dans une poêle, faire revenir les fibres dans de l’huile de tournesol, ajouter le tamari, 2 càc de paprika, et 1 de ras-el-hanout. Bien mélanger. Ajuster l’assaisonnement selon vos goûts

3e étape : la béchamel

Dans une casserole, faire fondre la margarine sur feu doux/moyen, ajouter la farine, et laisser un peu sécher en mélangeant. Ajouter les laits, la muscade et saler. Remuer au fouet évitera les grumeaux. Si la sauce est trop épaisse ajuster avec du lait de riz.

4e étape : le montage

Préchauffer le four thermostat 7, 210°C.
Retirer la sauce tomate du feu, et en retirer les branches de romarin, thym et la feuille de laurier. Mixer, ajuster l’assaisonnement. Si la sauce est trop épaisse, ajuster avec de l’eau et mixer à nouveau.
Dans un grand plat rectangulaire, monter les lasagnes : déposer et étaler une louche de sauce tomate (de façon à mouiller le fond du plat, ça évitera que la première couche de pâte ne colle trop), recouvrir de plaque à lasagnes sans les superposer.
Etage 1 : déposer le tiers de fibres de soja et la moitié des dés de courgettes, saupoudrer de marjolaine, et couvrir de sauce tomate, d’un peu de béchamel et de plaques à lasagnes.
Recommencer cet étage une fois.
On a donc 3 étages de pâtes, et ça remplit déjà bien le plat.
Par dessus ce dernier étage de pâtes, déposer le reste des fibres de soja, couvrir de sauce tomate et d’un peu de béchamel. Déposer les tagliatelles, et le reste de béchamel (s’il en reste). Parsemer de marjolaine. Les gourmands végétaRiens ajouterons du parmesan 😀
Enfourner pour environ 30 à 45 minutes, surveiller le four et réduire la température une fois la jolie couleur atteinte.

Au moment de servir, on peut parsemer de coriandre hachée, c’est encore meilleur !

Bon appétit Marion 😀

Laissez un commentaire ci-dessous
dfbsdgnsfgn


  1. sotis says:

    hummm elles sont appétissantes tes lasagnes!!!! bisous

    Répondre

Laissez votre commentaire.

complétez cette opération (captcha) *